Actualités

Night Of Roses au pré-entraînement chez Hervé Jumelle (Décembre 2018)

Saisissez votre texte ici...

Barython de Vaige (Janvier 2019)

Saisissez votre texte ici...

Aramax, Atérisk, Panoleta & Sail Away (Janvier 2019)

Saisissez votre texte ici...

Etoile du Luy & Asymptote (Janvier 2019)

Saisissez votre texte ici...

Closutton, Iftane & Syrah (Janvier 2019)

Saisissez votre texte ici...

Ave Moi, For Fun, Gulliver Nellerie & Hipsters

Saisissez votre texte ici...

Tourmalet & Nowo

Saisissez votre texte ici...

Thénac

Saisissez votre texte ici...

Sirba

Saisissez votre texte ici...

Mad Max & Onestepfoward

Saisissez votre texte ici...

Le Must, Muhta Style & Peps de Lune

Saisissez votre texte ici...

Guppy de la Brunie & Prince Sumitas

Saisissez votre texte ici...

Flying Gina

Saisissez votre texte ici...

Retour sur le week- end de l'obstacle...

Lors de ce merveilleux week- end, nous avons vibré avec nos 17 partants.


Commençons par samedi.
Nous avons eu 4 partants dans les groupes.


Le Prix Bournosienne où notre merveilleuse Whetstone c'est imposée admirablement.
Piton Des Neiges obtient une belle 3ème place dans le Prix Congres.
Enfin Device, qui a lutté jusqu'au bout dans le Grand Prix D'Automne, sera encore une fois malheureux, et se classera 2ème de se groupe 1.


Dimanche encore une belle journée pour nos 11 partants, dont 8 qui ont défendu leur chance dans les groupes.

Sans oublié le vaillant Saint Goustant blue qui s'impose dans le Prix Fondeur ( listed).


Master Dino décroche donc son premier groupe 1, en allant chercher sa victoire au près de Tunis, dans le Prix Cambaceres.
On The Go, suit le même chemin dans le Prix Maurice Gillois, en battant son voisin de box Edward D'Argent.
Burn Out prendra une 5ème place courageusement.


Notre beau So French tombé dans le Prix de La Haye Jousselin, 
souffre de quelques hématomes, et ce repose actuellement à Maison Laffite.

Coup de 4 au lendemain des 48H de l'obstacle

​Sur l'hippodrome de la Solle, chevaux et jockeys sont revenus avec 4 gagnants.


Pour citer, A Magic Man et son jeune jockey Adrien Fouchet, et Dimana monté par Anthony Renard.

Enfin pour leur début en steeple, Nadia Has monté par Bertrand Lestrade, et pour finir Durkash monté par son fidèle jockey RL O'Brien.


A la suite de cette belle journée, trois jeunes inédits ( Vandaletta, Lou Buck's, Moustache ), ont effectué un "examen blanc", avant leur début en compétition officielle.

Bordeaux: première cuvée 2014

​L'hiver dans l'écurie Macaire est surtout consacré à la préparation de la génération suivante. Les "vieux" partent en vacances et laissent place aux deux ans.

C'est intéressant de voir arriver les nouvelles têtes. Il y en a dont on connait la mère, le père, les soeurs et frères, les cousins... bref la famille. Il y en a qui sont curieux et culottés, d'autres plutôt timides. Les leaders plus expérimentés leur montrent le bon chemin. Après un temps d'apprentissage dans le manège, ils sont dressés "dehors" et perfectionnent leurs gestes à l'obstacle.

C'est dans les habitudes de la maison d'affiner les réglages avant de débuter en sautant sur un hippodrome. Bordeaux en fait toujours parti. Le premier peloton 2017 de poulains de trois ans a sauté, mardi le 21 février, après les courses et la belle victoire de Styline (B. Lestrade).

Derrière le fidèle leader Cigalon Park (B. Guenet), galope Msassa avec Nathalie Desoutter en casaque bleue. Ils sont suivi de Tunis (B. Lestrade), le gris avec les bandages bleus, d'Embrun du Large avec Adrien Fouchet en blanc et noir, d'Opium (N. Terrassin) en casaque société et Delice d'hélice et James Reveley avec la toque verte.

Retrospective de l'année 2016

Retrospective de l'année 2016

​L'année 2016 a été encore riche en émotions avec un doublé dans le Grand Steeple avec So French et Storm of Saintly. Nous avons gagné six groupe deux et treize groupe trois, on a dépassé les 8 millions de gains avec 250 victoires en tout.

Cette année, nous avons rouvert le site internet, surtout pour permettre à nos propriétaires de suivre leurs chevaux à distance.

Moi personnellement, j'ai beaucoup appris sur la vidéo (tournage, montage des films). Je les ai toutes faites (les bêtises!!!) et c'est souvent grâce à l'aide de l'équipe de France Sire que j'ai pu m'en sortir. Un grand merci à eux de ma part!

La base de tout ce succès vient d'un travail précis de tous les jours. Pour la fin de l'année 2016, j'ai choisi un petit aperçu du travail derrière les coulisses.

Katja Markwalder

​Guillaume Macaire et son équipe vous remercient pour le soutien en 2016 ! Nous vous souhaitons un joyeux Noël et une bonne année 2017 !

Une après-midi landaise

​Pendant que les yeux étaient rivés sur la réunion de la Butte Mortemart, certains de nos pensionnaires ont couru  aux quatres coins de la France.

Cette fois, on n'a pas gagné en Province, mais Storm of Saintly (B. Lestrade) nous a offert une magnifique victoire dans les Drags (groupe 2) à Auteuil. Pour ne pas oublier le succès de Chahuteur (K. Nabet) et de nombreuses bonnes places.

La préparation commence par un shampooing la veille, on continue avec le transport, les nattes etc. La procedure est la même partout et la marque de la maison identique. Je vous invite à visionner un aperçu des coulisses de Dax.

Petit Bob- le retour du cheval blanc

​L'été s'annonce par le beau temps, mais à La Palmyre surtout par le retour de certains vieux habitués dans nos boxes. Tous les ans, ils préparent l'été en province- surtout Pompadour avec son cross magnifique.

Petit Bob fait partie de ces anciens combattants. Toujours fidèle à Guillaume Macaire et la casaque de Robert "Bob" Fougedoire, il a connu l'ancienne écurie et des nombreux pépins- mais il est toujours là- encore et toujours. Il a fait 13 gagnants, la plupart en cross, mais dans sa jeunesse aussi en plat. Il a même remporté une course à Longchamp.

Cette semaine "Bobby" est revenu à l'écurie. Comme il se doit pour un vrai vieux (je dis cela avec le plus grand respect), il se permet le petit plaisir de faire les bras à son cavalier tous les matins. Il connait son travail par coeur.

Grand Steeple Chase de Paris 2016 : le scenario déchirant de Guillaume Macaire

Grand Steeple Chase de Paris 2016 : le scenario déchirant de Guillaume Macaire

Il présentait trois concurrents dans l'édition 2016 du Grand Steeple Chase de Paris et pouvait avant coup placer ses trois guerriers sur les plus hautes marches du podium. Guillaume Macaire a été entendu par les dieux divins des courses en signant le jumelé mais aussi et surtout touché par la disparition d'As d'Estruval qui s'est accidenté mortellement. Le cadet So French a battu son ainé Storm Of Saintly offrant une quatrième victoire à l'homme de Royan, un deuxième succès pour la propriétaire Magalen Bryant ainsi que pour l'éleveur Benoit Gabeur.

Le retour des héros. Les deux premiers du Grand Steeple Chase de Paris 2016 So French et James Reveley à gauche et Storm Of Saintly avec Arnaud Duchene ©APRH
Cette édition du Grand Steeple Chase de Paris restera gravée dans les annales. Sous des cieux fâchés, au moins six chevaux pouvaient prétendre décrocher le graal suprême au bout des 6000m du parcours et des 23 obstacles. Storm Of Saintly et Milord Thomas, les deux derniers lauréats de la course en 2014 et 2015 étaient au départ.

Dès le lâché des élastiques, le favori As d'Estruval prend le train à son compte suivi de So French et Vezelay (un petit neveu d'Ucello II élevé par Michèle Juhen-Cypres). Le premier tour se passe sans encombre, les premières grosses difficultés sont avalées par ses sauteurs hors-pairs. Mais déjà, au bout de la ligne intérieure des steeple-chaser, après le mur en pierre et seulement trois foulées avant la haie suivante, Ange d'Amour se blesse mortellement. Le train s'accélère pour le deuxième passage devant les tribunes et sa rivière. Un deuxième drame se prépare : As d'Estruval se blesse à son tour après le passage de la haie du tournant du Parc des Princes. Il succombera plus tard à ses blessures…
Guillaume Macaire est très pensif après l'arrivée du Grand Steeple Chase de Paris 2016 ©APRH



Guillaume Macaire a le cœur déchiré. Ultérieurement, ses deux autres chevaux prendront les des premières places. Le bien nommé So French, un fils de Poliglote, devance Storm Of Saintly, un produit de Saint des Saints. Il devient le 5ème poulain de 5 ans à inscrire son nom au palmarès du Grand Steeple depuis Katko en 1988, First Gold en 1998, Princesse d'Anjou en 2006 et Storm Of Saintly en 2014. Ainsi, les deux « Macaire » devancent le surprenant Alary (Dream Well), Milord Thomas (Kapgarde) et Pindare (Ballingarry).

So French était monté par James Reveley ©APRH



Né et élevé en Mayenne chez Marie-Christine et Benoit Gabeur, So French était déjà le meilleur steeple-chaser de 4 ans en 2015 suite à sa victoire dans les Prix Maurice Gillois (Gr.1) et Morgex (Gr.3).Débourré puis pré-entrainé chez Richard Chatel, envoyé chez Guillaume Macaire, So French avait débuté sa carrière en plat. En 3 courses dans la discipline, il s'était classé 4ème, 1er et 2ème avant de débuter victorieusement sur les haies dans le Prix Finot (Listed).

Loué par son éleveur à l'américaine Magalen Bryant, l'une des propriétaires les plus actives en France en obstacle, So French a ni plus ni moins suivi les traces de sa mère Westonne. Elle aussi avait été élevée par Benoit Gabeur et courrait pour l'entrainement de Guillaume Macaire sous la casaque de Magalen Bryant. Même si cette fille de Mansonnien n'a jamais gagné Gr.1 (sa seule sortie à ce niveau a été synonyme d'arrêt de carrière sportive), Westonne a signe une victoire dans le Prix Fleuret (Gr.3) et plusieurs places dans les Prix Jean Stern (Gr.2), Edmond Barrachin (Gr.3), Orcada (Gr.3) et Duc d'Anjou (Gr.3).
Sous son si célèbre chapeau rouge, Magalen Bryant, dite "Maggie", caresse son nouveau champion. o French lui offre un deuxième succès dans cette course après Milord Thomas en 2015 ©APRH

So French est le premier poulain de Westonne puis est venu son propre frère Device qui compte en ce moment cinq victoires dans les groupes : Prix Amadou (Gr.2), Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.2), Prix de Pepinvast (Gr.3), Prix d'Indy (Gr.3) et Prix Général de Saint-Didier (Gr.3). Aujourd'hui, So French a en quelque sorte vengé son petit-frère qui avait été battu par Footpad dans le Prix Questarabad (Gr.3).

Nièce de Nononito, Westonne a par la suite donné naissance à West Kap, un mâle de Kapgarde né en 2013 à l'entrainement chez … Guillaume Macaire ; Whetstone, une fille de Saint des Saints âgée de 2 ans et Makewish, une fille de Kapgarde née en 2015. Elle n'a pas eu de poulain cette année mais a été saillie par Poliglote pour faire naitre un propre frère ou une propre sœur de So French et Device. Relire toute l'histoire maternelle de So French publiée à l'occasion de sa victoire dans le Prix Maurice Gillois.

L'élevage de Marie-Christine et Benoit Gabeur brille une nouvelle fois dans le Grand Steeple Chase de Paris trois ans après le succès de Bel La Vie qui portait la casaque de Madame Patrick Papot. Comme So French, Benoit Gabeur avait loué sa carrière de course.

A l'instar de tous ses concurrentes du jour, So French est un merveilleux sauteur. Le voici au passage du "Juge de Paix" ©APRH
Le livre de Guillaume Macaire sur Amazon
Patientez un instant pendant que nous affichons le calendrier