Actualités

Coup de 5 à Auteuil

​Dans les deux courses de groupe du jour, les pensionnaires de l'écurie Macaire ont même réussi deux doublés.

Device (J. Reveley) a confirmé son rôle de leader de sa génération l'année dernière dans le Prix Pépinvast. Dans le groupe 3 des quatre ans sur les haies, il a devancé Politikar (B. Lestrade) à la deuxième place.

Dans le Prix Murat, groupe 2 sur le steeple pour les 5 ans et plus, son frère So French (J. Reveley) a cédé le pas à As d'Estruval (B. Lestrade) qui se trouve dans une excellente forme.

Baltiko Prince a gagné pour ses débuts en steeple. Il a offert une re-première victoire à Raymond- Lee O'Brien qui avait interrompu sa carrière pour revenir plus motivé.

Avec grand intérêt on a regardé les débuts des 3ans en course. On the go (J. Reveley), issu d'une famille connue en obstacle et à l'écurie Macaire (sa mère Sacral Nirvana, ses oncles et tantes), s'est imposé dans le deuxième peloton. Invicter (B. Lestrade) a terminé troisième battu dans la dernière foulée dans le premier peloton. Les autres poulains se sont comporté proprement. A la prochaine sortie, les cartes seront rebattues avec l'allongement de la distance. On attend une progression pour certains pensionnaires.

Last but not least, Cadence d'Estruval (B. Lestrade) a conclu la belle journée avec la cinquième victoire du jour.

On the go
  4203 lectures
4203 lectures

2 sur 2 pour les 3ans à Enghien

​Une fois de plus, on a vu à Auteuil samedi dernier à quel point joie et tragédie sont proches. Pendant qu'on s'est réjoui des victoires de Storm of Saintly (B. Lestrade) pour son retour en steeple et Punch Nantais (B. Lestrade) dans le Prix Fleuret, un groupe 3 pour les 4ans, nous sommes tristes de la perte de Buddy Banks. Il laisse un grand vide au sein de l'écurie.

Punch Nantais le matin à l'entrainement

Art Majeur (J. Reveley) manquait la victoire d'un nez à Moulins. Effectuant une bonne rentrée après une longue absence.

Les 3ans étaient à l'honneur hier à Enghien. Pour leur deuxième course, Indiga avec Bertrand Lestrade et Okay Senam avec Kevin Nabet se sont imposés dans le peloton des femelles et celui des mâles.

  5292 lectures
5292 lectures

A la plume Sergent Major, sur Amazon

​ Vous pouvez vous procurer le livre de Guillaume Macaire "A la plume Sergent Major ou à la mine de plomb" sur Amazon.

  4400 lectures
4400 lectures

Sauteurs à Bordeaux

​Comme tous les ans la nouvelle génération se prépare. Pour leur donner une expérience supplémentaire, ils quittent la maison pour sauter sur un hippodrome.

Samedi, c'était le cas à Fontainebleau et Bordeaux. Un aperçu de l'exercice à Bordeaux où nos élèves ont découvert l'ambiance des courses. Starkhov (A.Duchene), Ole Caballero (K.Nabet), Topissime (P.Moreau) et Okay Senam (T.Prepoint) ont sauté derrière le leader Aimaissa (A.Renard) et avec des pensionnaires de Hector de Lageneste.

  1947 lectures
1947 lectures

2015, après 30 ans de réflexion

L'année passée a laissé, c'est vrai, des traces dans les stastistiques pour l'écurie avec les 282 gagnants qui sont inscrits sur les tablettes au 31 décembre et un cumul de gains encore jamais atteint. Mais c'est déja du passé et au premier janvier, tous les ans, on remet les compteurs à zéro. Pas moyen de se reposer sur ses lauriers pour les ramener à la maison !

 Mais au-delà du titre d'entraineur tête de liste, cette année 2015 est aussi à marquer d'une pierre blanche car elle voit également monter sur la plus haute marche du podium, celle des éleveurs, Benoit Gabeur. (NDLR : éleveur notamment de So French, en photo ci-contre avec Guillaume Macaire, vainqueur du Prix Maurice Gillois et du Prix Morgex à l'automne 2015 sous la casaque de Maggie Bryant)

Cet avènement revêt pour moi un caractère bien particulier et c'est une indicible satisfaction d'y être réunis de concert.

En effet, il y a derrière cet aboutissement en tandem de nombreuses années de travail, de réflexion, de remise en cause, chacun de notre côté, dans notre créneau respectif mais en communion car les activités d'élevage et d'entrainement sont subordonnées. Nos idées conjuguées les ont amalgamées. 

En revenant trente ans en arrière, il me revient en mémoire le temps où on a posé les premières pierres de cette réussite. Même si on ne manquait pas d'avoir théorisé un minimum notre affaire en se référant à la génèse des courses et de l'élevage, aux chemins créés par Le Sancy, Ajax ou Rabelais, même si on adhérait sans réserve aux préceptes de ceux qui avaient réussi comme Frederico Tesio en voulant croire comme lui que "Le pur-sang existe parce que sa sélection ne dépend pas d'experts, de théoriciens, de zoologistes ou de vétérinaires, mais à cause d'un morceau de bois, le poteau d'arrivée du derby d'Epsom."

Même avec notre bonne volonté et nos illusions, loin de nous pourtant était l'idée de conquérir le graal, car en cette époque, nos prétentions étaient bien plus limitées. Il nous restait du chemin à parcourir.

L'écurie de Guillaume Macaire aujourd'hui à La Palmyre :

Lire la suite
  3123 lectures
3123 lectures

Boy de la Brunie ouvre le palmarès 2016

La casaque et l'élevage familial de Jacques Crouzillac a brillé dans un steeple des angloarabes à Pau. Boy de la Brunie s'est imposé sous la selle de Bertrand Lestrade. Il a remporté la première victoire de l'année 2016. L'autre partant de la journée Systemique (K.Nabet) a fini troisième de la même épreuve.

​Bonne et heureuse année 2016 à tout le monde!

  3756 lectures
3756 lectures

Politikar offre une rentrée victorieuse à Bertrand Lestrade

​Bertrand Lestrade a fait sa rentrée en piste après trois semaines d'absence suite à une fracture de clavicule. Il est opérationel à temps pour les 48h de l'obstacle. Avec Politikar il a pu renouer avec le succès. Dans un steeple pour trois ans il s'est imposé avec aisance.

  3245 lectures
Mots-clés :
3245 lectures

Descartes découvre l'Angleterre

Descartes a traversé la manche pour prendre la temperature de ses confrères britannique après deux courses victorieuses en France.  Il a découvert l'hippodrome d'Ascot et les claies sous la poignée du jockey fran-glais James Reveley. 

Sur 2 miles (3200 m), la course a démarré vite, fidèle à la mode anglaise. Le rythme sélectif n'a jamais baissé et les deux chevaux de tête sont allés au bout. Descartes a fini 4ème. Après la première prise de contact, on retournera au terrain anglais.


  1634 lectures
Mots-clés :
1634 lectures

250ème victoire de l'année pour Onsaijamais

Onsaijamais (K. Nabet) a remporté la 250ème victoire de l'année 2015. Le record de 262 victoires de l'année 2013 semble à portée de main.

  1495 lectures
Mots-clés :
1495 lectures

Class Conti fait honneur à son nom

​Pour ses débuts en compétition la tâche n'était pas évidente pour Class Conti. Frère cadet d'un très bon Silvianaco Conti, multiple gagnant de groupe 1 en Angleterre, il a parfaitement répondu à nos attentes. Class Conti a dissipé tous les doutes. Quand James Reveley lui a demandé d'avancer après la dernière haie, il a fait la différence entre lui et ses adversaires avec classe. Des débuts qui permettent de rever.

Son compagnon Concini (T. Beaurain) terminait honorablement au 7ème rang, pendant que Bleu Azur (K. Nabet) était encore cheval de plat dans sa tête et payait son impatience pour finir.

Auenwirbel offrait un premier succès en tant que jockey à Auteuil Kilian Dubourg, il est passé professionnel récemment.


  3117 lectures
Mots-clés :
3117 lectures
Le livre de Guillaume Macaire sur Amazon
Patientez un instant pendant que nous affichons le calendrier